Le syndrome SOPK

Il n’est pas facile de partager ses faiblesses, cependant je crois qu’il est nécessaire pour moi de le faire.

Dès l’adolescence lorsque mes premières règles sont arrivées j’ai su rapidement que je n’étais pas comme toutes les jeunes ado de mon âge.

Mes parents me disaient « bichette », douillette, mais au fond de moi j’étais persuadé que quelque chose clochait.

Dès le début j’ai eu des règles très très douloureuses, et je perdais de très grands quantités de sangs(sorry pour le glamour ^^).

J’en ai parler à mon médecin qui m’avait alors prescrit de l’antadys pour soulager la douleur.

Cela a été moyennement efficace pour moi… je continuais à souffrir et tourner de l’œil assez souvent.

Puis à 16 ans j’ai commencé à prendre la pilule.

Cela m’a permis d’être réglé comme un coucou, ce qui n’était pas le cas avant et de diminuer les douleurs, à ma grande surprise.

Tête en l’air que je suis il m’arrivait de l’oublier assez souvent mais elle a été efficace et m’a accompagnée jusqu’à mes 20ans.

J’ai rencontré mon mari à 20 ans, les choses sont devenus assez rapidement sérieuse entre nous.

Dès le début de notre relation il m’a dit qu’il était atteint d’un syndrome et qu’on ne pourrait peut-être pas avoir d’enfants… malgré tout l’amour à été plus fort et avoir des enfants n’était pas dans nos projets à ce moment là .

J’ai rapidement arrêté la contraception, on c’était toujours dit on verra si ça nous tombe dessus ce sera génial et on fera avec 😉 .

Je ne me doutais pas que quelques années plus tard on galèrerait autant et que j’allais découvrir ce fameux syndrome.

Les années sont passées, les douleurs sont revenus de pires en pires mais j’avais peur de savoir je repoussais toujours les rdvs je me disais que c’était sûrement dans ma tête …

Mon corps a changé, beaucoup grossit, les douleurs de plus en plus horrible, les cachets moyennement efficaces, je tourne de l’œil et hurle de douleurs souvent… la chose qui marche le mieux chez moi, un bain , une douche, ou une bouillotte… ça me calme un moment, puis ça revient.

Heureusement ses douleurs ne durent rarement plus de 2 jours, 3 grands maximum.

Et puis avec les années la pilosité disgracieuse c’est emparé de mon corps… à moyenne échelle sur moi mais bien assez pour que ça devienne un véritable complexe .

A peine 30 ans et déjà ça ! C’est très dure à vivre…

On fait avec ou du moins ou essaie.

En juillet 2018 on décide enfin de sauter le pas et de consulter pour voir si on a une chance même infime de devenir parents.

Je prend rdv avec une gynécologue spécialisée dans la fertilité et là au bout de quelques rdv le verdict tombe…

Je n’étais donc pas folle j’avais bien un truc chelou en moi…

Comme avec le temps on a commencé à parler de plus en plus de l’endométriose, je pensais que ça pouvait être ça car les symptômes sont proches.

Mais non c’est un SOPK : syndrome des ovaires polykystiques.

Et là ça été presque un soulagement, poser enfin des mots sur une souffrance !

C’était aussi le début de notre histoire pour devenir parents…

Encore aujourd’hui je ne comprends et ne maîtrise pas toutes les cartes de ce syndrome .

Cela ne m’empêche pas de vivre mais ça handicape et surtout ça me complexe au quotidien … mais on fait avec parce qu’on a pas le choix.

Évidemment cela ne facilite en rien notre processus pour devenir parents.

Si vous souhaitez en savoir plus vous pouvez cliquer sur l’image qui vous redirigera vers un article 😉 .

Chaque femmes est différentes, mais croyez moi quand vous êtes persuadé que quelques choses cloche dans votre corps, écoutez le, écoutez vous et surtout consultez un spécialiste 🙂 .

J’ai attendu peut être un peu trop mais pour moi ce n’étais pas le bon moment avant 🙏🏼✨.

Désolé pour ce long roman 🙊

Croyez en vous et soyez fortes 💪🏼 même si le chemin peut être long et douloureux il en vaut la peine ✨🙏🏼

 

2 réflexions sur « Le syndrome SOPK »

  1. Coucou !
    Courage dans cette étape. Ce n’est pas toujours facile. Tu n’es pas seule et j’espère que tu es bien suivie 🙂

    J’aime

    1. Merci beaucoup pour ce message plein de bienveillance. Mon accompagnement ce fait doucement mais sûrement 🙏🏼✨

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close